La punaise de lit dans le temps.

Au milieu du 20e siècle, les punaises de lit étaient très fréquentes. Selon un rapport publié par le ministère britannique de la Santé, en 1933, un grand nombre de foyers était infesté. L’augmentation des populations de punaises de lit au début du 20e siècle a été attribué à l’avènement du chauffage électrique , qui a permis aux punaises de lit de prospérer été comme hiver.

Les punaises de lit ont été un grave problème dans les bases militaires américaines au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dans un premier temps, le problème a été résolu par la fumigation, en utilisant du Zyklon discoïdes, une procédure plutôt dangereuse. Plus tard, le DDT (Dichlorodiphényltrichloroéthane ) à été utilisé car moins dangereux.

Le déclin des populations de punaises de lit au cours du 20e siècle est souvent attribué à l’utilisation de puissants pesticides. D’autres facteurs ont également joué un rôle comme des programmes de sensibilisation, ou la résorption des bidonvilles.

Résurgence.

Les punaises de lit ont resurgi depuis les années 1980  pour des raisons qui ne sont pas claires, mais les facteurs qui y ont contribué peuvent être, la résistance aux pesticides, l’interdiction de certain pesticides juger dangereux pour l’homme et l’augmentation des échanges mondiaux. Le Pest Management Association nationale des États-Unis a signalé une augmentation de 71% en punaises de lit entre 2000 et 2005. Le nombre d’incidents signalés à New York seul est passé de 500 en 2004 à 10.000 en 2009.  En outre, les punaises de lit ont atteint des endroits où elles ne s’étaient jamais établies avant, comme l’Amérique du Sud.

Une théorie récente sur la réapparition de la punaise de lit aux États-Unis est que celle ci n’avait jamais vraiment disparu, mais parasité d’autres hôtes. Les enquêteurs ont trouvé ainsi de fortes populations de punaises de lit dans les élevages de volaille en Arkansas.